Description du projet

Mickaël Desmoulins

Lab manager – Renault Creative Lab
Président – Fab&Co

« L’innovation peut être partout dans l’entreprise et ailleurs, chez les clients notamment, nous avons besoin d’une structure pour qu’elle puisse s’exprimer. »

 

Promouvoir l’innovation et stimuler la collaboration

Les entreprises aujourd’hui s’orientent vers l’innovation ouverte. L’idée est de rendre chaque salarié à même d’innover dans son domaine en lui proposant de l’aide, mais c’est aussi de s’ouvrir à d’autres regards, startups, étudiants, pour innover ensemble. Les fablabs en entreprise sont des espaces qui offrent à tous les collaborateurs des ressources, humaines et matérielles, afin de concrétiser des projets innovants au sein d’une communauté et au service de l’entreprise.

Qui utilise le fablab dans une entreprise ?

Tous les salariés peuvent l’utiliser. Le Fablab d’entreprise est à la fois un lieu physique avec des machines, une équipe dédiée qui enseigne les méthodes d’utilisation et une communauté qui y pratique diverse activités de co-création.
Pour les salariés disposant d’une expertise technique, comme ceux en R&D, sachant déjà dessiner en 3D et fabriquer numériquement, l’accès à un Fablab permet de tester, de prototyper facilement et à bas coût. Le Fablab d’entreprise représente pour eux une forme d’agilité : « un rapport plus direct avec la réalisation ».

Pour les salariés moins « techniciens », la finalité est différente : il s’agit de leur apprendre à travailler de manière agile, libérée, horizontale. Le Fablab d’entreprise a, dans ce cas, un rôle pédagogique envers tous les secteurs de l’entreprise. Par exemple, les ressources humaines ont la possibilité d’y prototyper de nouveaux espaces de travail.

Pour tous, des formations y sont organisées par l’équipe du Lab qui joue à la fois le rôle d’animateur et de professeur. L’objectif n’est pas nécessairement de concevoir et prototyper mais il est d’acculturer les gens à la transversalité, les aider à s’approprier d’autres outils et de travailler différemment.

0%
DES FRANÇAIS VIVENT SEULS (CE CHIFFRE A DOUBLÉ DEPUIS LES ANNÉES 1970)
0%
DE LA POPULATION EUROPÉENNE ÉTAIT EN ÉTAT D’ISOLATION SOCIALE EN 2006
0%
DES FRANÇAIS N’OSERAIENT PAS DEMANDER DE L’AIDE À LEURS AMIS OU À LEUR FAMILLE

Quels bénéfices pour quel type d’entreprise ?

Qu’il s’agisse d’entreprises de services, de produits ou dans la gestion de data, cet espace propose des manières de faire différentes. Toutes les entreprises peuvent donc en tirer les bénéfices.

Aux Etats-Unis, toutes les grandes entreprises du web se construisent et investissent au travers de ces modes de travail : collaboration, créativité, bien-être, réappropriation des outils de travail par les salariés. Quand tout cela est orienté vers l’extérieur nous retrouvons toutes les composantes du Fablab. Le Fablab réinterroge les manières de travailler dans leur ensemble et de ce fait, constitue un tiers-lieux permettant aux collaborateurs de se placer en situation de créativité : il s’insère donc dans toutes les organisations et s’adresse à tous les métiers.

« Le Fablab réinterroge les manières de travailler dans leur ensemble et s’insère donc dans toutes les organisations et s’adresse à tous les métiers. »

 

Le Fablab en entreprise réinterroge les pratiques managériales et offre des possibilités de nouveaux modes d’organisation horizontaux. Beaucoup de fonctions y sont représentées, les gens s’y rencontrent, proposent des projets qui parfois se combinent et s’enrichissent mutuellement. Cela permet à la fois une remonté d’information, enjeu prégnant dans l’entreprise et donne aux salariés la possibilité de collaborer avec des métiers différents.

« Je vois l’objet Fablab comme une transition vers une autre forme d’organisation. »

 

Logo L

l’info en +

Que vous soyez élu, investisseur privé ou lorem ipsum dolor… vous souhaitez dynamiser votre quartier, valoriser vos bureaux…

Jusqu’où s’étend la collaboration entre les salariés ?

C’est la communauté des salariés qui s’y rend qui assure la pérennité du fablab : il faut l’animer pour que le fablab continue de vivre lui-même. L’enjeu est aussi d’assurer la continuité en dehors du lab. Grâce aux plateformes digitales, il est permis aux collaborateurs de poursuivre leurs échanges.
Afin de générer la collaboration entre tous, le Groupe a créé Renault Creative People : communauté des utilisateurs des Labs Renault, réseau de fablabs implantés directement dans les zones de production.

« Chez Renault, des collaborateurs réservent le Creative Lab simplement pour avoir un espace de réunion accueillant pour la collaboration et la création. »

 

Quel avenir dans l’industrie ?

De nouvelles problématiques émergent : quel avenir pour la production de masse et de l’industrialisation de la R&D ? Le Fablab est en train de se faire une place en usine comme dans les unités commerciales replaçant la conception et la production au même moment dans le processus de projet.

« Nous sommes les petits enfants du taylorisme, la démarche des fablabs révolutionne les manières de faire du passé. »

 

D’une part, le fablab redonne souplesse et réactivité en usine pour aller chercher des niches de marché et répandre horizontalement la démarche R&D en entreprise.
D’autre part, il permet la personnalisation de la production plus en aval. Dans le secteur automobile, par exemple, il y aura toujours des plateformes de production optimisée mais la valeur se déplace de plus en plus dans l’habillage et la finition, éléments qui pourront être réalisés plus localement.
Ces deux démarches de production vivront alors de concert.